Giancarlo Ciccozzi

(L’Aquila, 21 mai 1973), Peintre et sculpeur  italien

 

Biographie

Ce peintre et sculpeur  italien de l’Aquila se focalise dès son plus jeune âge sur l’art abstrait contemporain après un passage dans la peinture figurative classique.

Sa carrière débute en se nourrissant d’études sur l’expressionnisme abstrait fréquentant “la boutique” du Maître Marcello Mariani, qui l’initie aux premières expérimentations de la peinture formelle. Sa sensibilité artistique est d’ailleurs liée aux mouvements des grands maîtres du 20 ème siècle comme Burri, de Kooning, Vedova, Pollock, Castellani, Basaldella, Rothko ; il a ainsi grandi avec  ce concept et cette sensibilité  et toute cette poétique de l’expressionnisme abstrait international. Dès la fin des années 90, il passe définitivement à la peinture informelle en intégrant les signes, les techniques, et les matériaux utilisés, mais aussi la conception artistique d’origine des grands peintres dont il est intimenent lié. A partir de 2015, après des expositions  collectives et personnellles importantes, commencent les rencontres internationales, comme celle au Musée National d’histoire de l’Albanie à Tirana, et l’exposition au Palais de l’Hémicycle à L’Aquila, siège de la Présidence du Conseil Régional d’Abruzzo. En Italie, il reçoit des prix et des reconnaissances dans d’importantes rencontres internationales avec les commentaires de critiques d’art, comme Vittorio Sgarbi Giorgio di Genova, Jean Blancheart Paolo Levi  Rosario Sprovieri, Maurizio Vitiello et beaucoup d’autres. Les grandes expositions d’art contemporaines suivent immédiatement comme celles de Miami, New York, Innsbruck, Bâle et Hong Kong. Il s’installera d’ailleurs durant une période à Tirana, puis à Valona, où il travaille et noue des liens importants avec des artistes contemporains de l’Europe entière. Aujourd’hui ses oeuvres sont exposées en permanence dans les musées, organismes et autres fondations.    

Biographie. Sa première grande exposition importante date de 2014 pour l’occasion de la 722° Perdonanza Celestiniana de l’Aquila, patrimoine immateriel de l’UNESCO, au  prestigieux Palais Lopardi-Natellis de l’Aquila.

Il est récompensé la même année du prix G. D’Annunzio  à l’Aurum de Pescara et il expose peu après à l’Auditorim Renzo Piano del’Aquila où il obtient le succès de la critique nationale. En  2016,  il est invité à exposer à la Triennale de Verone, sur l’invitation du critique Sandro Serradifalco d’art au  Palaexpò de Verone en présence du  critique d’art prof. Vittorio Sgarbi.

La même année il  participe à la revue d’art internationale “L’île qu’il y a” à Villa Castelnuovo di Palerme,  avec Vittorio Sgarbi, David Guido Pietroni, Luca Beatrice, Estemio Serri, Paolo Levi. Parmi les artistes sélectionnés, Il est lauréat du prix “Artiste reconnu aux  USA 2016” aux “Oscar Project” de  Los Angeles. Grâce au signalementre du prof. Giorgio Di Genova, et du  prof. Vincenzo Le Pera, il est inséré dans le  volume “Parcours d’art en Italie 2016” edité par Rubbettino Editeur.

En  2016, il est sélectionné pour exposer au 43° Prix Sulmona au Polo Museale Civico Diocesano, Ex Couvent  de Sainte Claire de Sulmona,sous la direction du prof. Giorgio Di Genova et la présidence di commission du prof. Vittorio Sgarbi.

Il est récompensé dul prix international “Beato Angelico” de l’Académie Italienne dans Art  dans le  Monde au  Théâtre monumental G. Paisiello di Lecce. La même année, il  espose à  Rome au  Palais de la Cancelleria dans un salon international dedié à Frida kahlo, edité par  Amedeo Fusco e Rosario Sprovieri. En  2017 il espose une importante collection d’oeuvres d’art au  palais Albrizzi Cappello, parallèlement à la  57° Biennale de Venise administré par le  prof. Mauro Fantinato e Mario Castellese.

En  2017, à nouveau, il  participe à la  Biennale internationale d’art contemporain de San Leucio, dans  les salles du Quartier Bourbon  de la Regia de San Leucio, avec le critique et  marchand d’art Alessandro Orlando et Stefania Gallotta.

Il est récompensé par le prix international “I bronzi di Riace” par l’Académie Italie dans l’ Art dans le  Monde au  Théâtre Monumental G. Paisiello de Lecce. En Septembre de ma même année, il occupe un espace central pour préaprer une exposition personnelle dans la Commune di Spoleto durant le “Festival de Spoleto”, Art in the City 2017.

Sur l’ invitation de la Comune de l’Aquila, il expose à nouveau à la Perdonanza Celestinana de l’Aquila, éditions 723°,724° e 725° au  Palais Lely-Gualtieri et au  Palais Burri-Gatti consecutivement jusqu’en  2019.

En  2018, sur l’ invitation  du  prof. Vincenzo Le Pera et du  prof. Maurizio Vitiello, il expose à la  Biennale d’art contemporain Calabria-Citra, au Musée de Praia a Mare, Cosenza. En Juin 2018 il expose au Musée Nationale d’Histoire de l’Albanie aux bons soins  du prof. Dorian Koci, l’ambassade italienne en Albanie. Après s’être établi pendant quelques mois en Albanie, dans la ville de Tirana, il est appelé par le maire de Valona, Dritan Leli, pour exposer  la Galerie Nationale. En Avril 2019, pour l’ occasion des “dix ans du tremblement de terre de l’Aquila”, il organise con l’Association italienne pour l’art et la culture dans le monde, une imposante exposition  au Palais de l’Hémicicle à L’Aquila, siège  de la Presidenza du  conseil  régional d’Abruzzo. Toujours enl 2019 il expose à Palazzo Burri-Gatti de l’Aquila, dans une exposition entièrement dédiée au dix ans du tremblement de terre de l’Aquila. En 2019 commencent les grandes expositions internationales chez :  Atelier Natalia Gromicho (Lisbonne ), Biennale d’ Athènes (Athènes), Arte Praga Ar.Co, Institut de culture italienne (Prague), Arte Madrid Ar.Co., Roma Caput Mundi, Palais Ferrajoli, (Roma). En  2019 il est demandé pour collaborer à la réalisation du volume “Arte in cucina”, Les artistes rencontrent les chef, édité par Mondadori et distribué aussi à l’étranger.

En  2019 toujours il  expose à la  Royale Regia di Portici, Napoli et à suivre à la  galerie Turelli de Montecatini thermes à la  la salle Paolo Portoghesi. En  décembre, en collaboration avec le galeriste Armando Principe, expose à Scope Miami Beach, Miami, USA.

En Janvier 2020  il participe au groupe des trois  artistes internationaux au Palais des arts de Naples.

Toujours en janvier, dans la foulée, il expose à  ArtInsbruck 2020, rassemblement d’art contemporain international, Innsbruck.

En Mars 2020 il expose à  New York pour  la Galerie Prince Art Gallery as Art Scope New York 2020.

En juillet, il participe à l'exposition internationale d'art contemporain à Long Island, New York, USA.

giancarlo ciccozzi in mostra negli stati uniti usa, pittira astratta, pittura materica, alberto burri, vittorio sgarbi giancarlo ciccozzi, phlippe d'averio ciccozzi giancarlo, pittore internazionale, artisti più quotati, artisti emergenti, l'aquila maggio 1973, italia, europa, america, russia, parigi, arte a roma, verona triennale, palermo biennale, biennale di venezia, espressionismo astratto, action painting, alberto burri, jackson pollock, vendita aste, vendita quadri, arte italiana, arte contemporanra, pittura contemporanea, esposizioni e mostre, museo, musei, mostre di pittura, biografia ciccozzi giancarlo, opere ciccozzi giancarlo, l'aquila, abruzzo, italiastati uniti america, europa,
ciccozzi alla triennale di verona, biennale di venezia, giancarlo ciccozzi in mostra negli stati uniti usa, pittira astratta, pittura materica, alberto burri, vittorio sgarbi giancarlo ciccozzi, phlippe d'averio ciccozzi giancarlo, pittore internazionale, artisti più quotati, artisti emergenti, l'aquila maggio 1973, italia, europa, america, russia, parigi, arte a roma, verona triennale, palermo biennale, biennale di venezia, espressionismo astratto, action painting, alberto burri, jackson pollock, vendita aste, vendita quadri, arte italiana, arte contemporanra, pittura contemporanea, esposizioni e mostre, museo, musei, mostre di pittura, biografia ciccozzi giancarlo, opere ciccozzi giancarlo, l'aquila, abruzzo, italiastati uniti america, europa,
giancarlo ciccozzi in mostra negli stati uniti usa, pittira astratta, pittura materica, alberto burri, vittorio sgarbi giancarlo ciccozzi, phlippe d'averio ciccozzi giancarlo, pittore internazionale, artisti più quotati, artisti emergenti, l'aquila maggio 1973, italia, europa, america, russia, parigi, arte a roma, verona triennale, palermo biennale, biennale di venezia, espressionismo astratto, action painting, alberto burri, jackson pollock, vendita aste, vendita quadri, arte italiana, arte contemporanra, pittura contemporanea, esposizioni e mostre, museo, musei, mostre di pittura, biografia ciccozzi giancarlo, opere ciccozzi giancarlo, l'aquila, abruzzo, italiastati uniti america, europa, perdonanza celestiniana l'aquila, perdonanza, abruzzo,

© Copyright - All rights reserved

Tutti i diritti sono riservati. È vietata qualsiasi utilizzazione, totale o parziale, dei contenuti inseriti nel presente portale, ivi inclusa la memorizzazione, riproduzione, rielaborazione, diffusione o distribuzione dei contenuti stessi mediante qualunque piattaforma tecnologica, supporto o rete telematica, senza previa autorizzazione scritta di Giancarlo Ciccozzi.

Ogni azione illegale verrà perseguita a norma di legge.